Christophe Malavoy

D.O.B: Mar 21, 1952 | Reutlingen, Germany

9Credit Score

Son père était un officier français en poste en Allemagne. Élève à lÉcole de la rue Blanche à Paris, il débute au sein de la compagnie KHI, dirigée par Stuart Seide, un jeune metteur en scène américain qui réactualise radicalement les pièces du théâtre élizabéthain.

Biography

Son père était un officier français en poste en Allemagne. Élève à lÉcole de la rue Blanche à Paris, il débute au sein de la compagnie KHI, dirigée par Stuart Seide, un jeune metteur en scène américain qui réactualise radicalement les pièces du théâtre élizabéthain. En 1975 il tient un premier (petit) rôle au cinéma dans un nanar de Michel Gérard. Cest Michel Deville qui le révèle véritablement à partir de 1978. Pierre Schoendoerffer lengage pour LHonneur dun capitaine (1982), où on laperçoit aux côtés de Jacques Perrin (dans les flashbacks), de Nicole Garcia, Charles Denner, Claude Jade et Georges Wilson en témoin au procès de la diffamation. En 1983, il reçoit le César du meilleur espoir pour Family Rock de José Pinheiro. Dans les années 1980, il tient la vedette dePéril en la demeure de Michel Deville, encore avec Nicole Garcia, Bras de Fer avec Bernard Giraudeau, La Soule avecRichard Bohringer ou bien encore de De guerre lasse de Robert Enrico. On le remarque aussi bien dans la comédie de Claude Zidi, Association de malfaiteurs que dans lunivers de Claude Chabrol (Le Cri du hibou). En 1985, il reçoit le prix Jean-Gabin, puis il est nommé au César du meilleur acteur pour La Femme de ma vie de Régis Wargnier. Dans les années 1990, il se tourne vers la télévision. Il interprétera le rôle titre de LAffaire Seznec dans le téléfilm dYves Boisset en 1993. Il réalise deux téléfilms dont La Ville dont le prince est un enfant  adapté de Montherlant, puis un long métrage Zone libre en2007.