Jacques Baumer

D.O.B: Apr 12, 1885 | Paris,France

8Credit Score

De petite taille, un physique à la « monsieur tout le monde », il connaît une longue carrière au théâtre - telle la pièce La souriante Madame Beudet de Denys Amiel et André Obey ou dans des opérettes La Maréchale Sans-Gêne au théâtre du Châtelet - avant de débuter tardivement au cinéma à lâge de 47 ans. Il incarne, dans une quarantaine de films, des personnages timides, discrets, avec un grand naturel.

Biography

De petite taille, un physique à la « monsieur tout le monde », il connaît une longue carrière au théâtre - telle la pièce La souriante Madame Beudet de Denys Amiel et André Obey ou dans des opérettes La Maréchale Sans-Gêne au théâtre du Châtelet - avant de débuter tardivement au cinéma à lâge de 47 ans. Il incarne, dans une quarantaine de films, des personnages timides, discrets, avec un grand naturel. Il débute en 1932 devant les caméras de Georges Lacombe dans Ce cochon de Morin. Il tourne pour les plus grands réalisateurs, où il simpose dans des seconds rôles comme une figure incontournable du cinéma français des années trente et quarante : Julien Duvivier : La belle équipe (1936), Robert Siodmak : Mollenard (1937), Sacha Guitry : Désiré(1938 et Le comédien (1947), Marcel Carné : Le jour se lève (1939), René Le Henaff : Le colonel Chabert (1943),Maurice Tourneur : Impasse des deux anges (1948), Yves Allégret : Manèges (1949). Il fut remarquable en commissaire dans Le jour se lève, en procureur - face à Raimu - dans Les inconnus dans la maison dHenri Decoin (1942). Il fut Delebeque dans Le colonel Chabert et Noirtier dans Le comte de Monte-Cristo de Robert Vernay (1942). Il incarne parfaitement le maître déquitation lucide, ami de Bernard Blier, dans Manèges dYves Allégret. Caroline Chérie deRichard Pottier en (1950) est sa dernière apparition au cinéma.